L’Italie d’aujourdui racontée dans l’Aube

L’Italie Aujourd’hui est une journée consacré à la culture italienne contemporaine, avec ses beautés, ses échecs, ses contradictions. L’initiative, organisée par la Maison por Tous – Centre Social de Bar-sur-Aube, s’est déroulé le samedi 31 mai 2014 et  a été animée par Graziana Lucarelli, italienne en Service Volontaire Européen à la MPT – Centre Social.

————–

La journée est commencé avec la peintre italienne Anna Madia. Installée en France depuis plusieurs années, elle est arrivée dans l’Aube grâce à une résidence auprès du site de création contemporaine Ginkgo et elle vient de fêter l’aboutissement de son exposition personelle à la Maison du Boulanger de Troyes. Gros succès du public pour une artiste qui, très inspirée par la figure humaine, se concentre souvent autour des visages de femmes et de jeunes filles. Sa technique est toujours figurative, assez rassurante, par contre son univers est peuplé de personnages mystérieux, enigmatiques, parfois inquiétants.

La Caserne, espace culturel de la MPT-CS, accueillera une exposition avec une sélection de tableaux et une rencontre avec Anna qui sera présente pour échanger avec le public autour de son travail artistique.
www.annamadia.fr

La journée a continué avec une atelier de cuisine italienne. Recettes, petites astuces et ingrédients méditerranéens seront à l’affiche. Le défi : préparer un vrai repas italien à savourer tous ensemble à la fin de la journée !

Après les arts plastiques, c’est le cinéma italien contemporain qui est mis en valeur. Le cinéma “Le Vagabond” de Bar-sur-Aube a proposé  le film “Viva la libertà” de Roberto Andò (2013). Avec Toni Servillo, parmi les meilleurs acteurs italiens d’aujourd’hui, le film raconte, de manière drôle et intense à la fois, une histoire “d’absurde à l’italienne”. En s’inspirant de la situation politique italienne récente, le film dévoile les peurs des italiens, leurs défauts. Et les francais où en sont-ils?

SYNOPSIS
Enrico Oliveri, secrétaire général du parti de l’opposition est inquiet : les sondages le donnent perdant. Un soir, il disparaît brusquement laissant une note laconique. C’est la panique au sein du parti, tout le monde s’interroge pour essayer de comprendre les raisons de sa fuite pendant que son conseiller Andrea Bottini et sa femme Anna se creusent la tête pour trouver une solution. C’est Anna qui évoque en premier le nom du frère jumeau du secrétaire général, Giovanni Ernani, un philosophe de génie, atteint de dépression bipolaire. Andrea décide de le rencontrer et élabore un plan dangereux..

La journée s’est terminée avec un repas italien, résultat de l’atelier de cuisine de l’après-midi. Une occasion pour partager de la bonne nourriture, échanger sur l’Italie, rigoler des stéréotypes, et pourquoi pas parler italien !

Article Est Eclair 1juin

Annunci
%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: